• 01

    Guillaume se colla à Kate et ils s’endormirent tous les deux dans les bras de l’autre. Jusqu’au petit matin où ils se rendent compte de la situation.

    01

     

    -          Oh non !

    -          Hum ? guillaume ouvrait les yeux petit à petit.

    -          Tu as profité de moi, je te déteste !

    -          Quoi ? il se frotta les yeux encore endormit. Mais bon sang, de quoi tu parles ?

    -          Pourquoi es-tu dans mon lit

    -          Je, quoi ?

    -          Mais mon dieu ! réveille-toi ! elle l’agita dans tous les sens.

    -          Oui ! c’est bon calme toi, je suis dans ton lit oui… je ne sais pas… on as peut être trop bu.

    -          Et c’est la seule réponse que tu as à me donner ?

    -          Je me rappelle de rien, calme toi si sa se trouve on a rien fait.

    -          Sort de mon lit, elle essaya de le pousser de toutes ses forces. Dépêche-toi !

    -          Fait attention, tu vas nous faire tomber tous les deux. N’oublie pas que hier on as beaucoup bu, si sa se trouve on c’est juste endormit.

    -          Si jamais, je ne suis plus vierge à cause de toi, je te jure que je te tue.

    -          Attend ! tu es vierge ?

    -          OH la ferme !

    -          Je… Kate…

    -          Je ne veux pas t’entendre.

    -          Kate, j’ai beau être un connard, mais jamais je n’abuserais d’une femme.

    -          Humm…

    -          En tout cas j’aime bien ta chemise de nuit.

    -          Ah ! tourne-toi !

    -          Oui… ça va je rigole.

    -          File ! je vais m’habiller.

    -          Oui, pardon !

    Kate se dépêcha de se préparer, pour rejoindre Guillaume qui l’attendait devant l’hôtel.

     

    01

    -          Ah ! enfin tu en as mis du temps.

    -          J’ai mis, 20 minutes !

    -          Et tu appelles ça rapide !

    -          Bien, sûre !

    -          Tu pensais qu’une femme, mettais  10 seconde, à se faire belle peut être ?

    -          Une vrai femme, oui !

    -          Oh ! comment oses-tu ?

    -          J’ose ma chère, j’ose !

    -          Grrr elle se jeta sur lui pour le frapper.  Je te déteste !

    -          Ouah ! tu m’as presque fait mal.

    -          Pff ! elle faisait mine de bouder, je ne te parle plus pour la peine. 

    -          Ben va-y ! bon ok… je suis désolée. Je ne peux pas me passer de la douce voix, de ma jolie petite Kate.

    -          Hum... ?

    -          Tu es merveilleuse, es je m’en excuse.

    -          Continue ?

    -          Un fou rire le prit. Ah, les femmes !  aucune femme ne peut te devancer. Cela te suffit ?

    -          Oui, elle sourit du coin de la bouche.  Je pense que cela suffira, pour le moment.

    -          Bien, alors qu’allons-nous faire aujourd’hui ?

    -          Du shopping !

    -          Ah non ! tu as une multitude de vêtement.

    -          Pff ! n’importe quoi.

    -          C’est ce que disent toutes les filles, alors que vous avez des tonnes et des tonnes de vêtement.

    -          Ce n’est pas vrai !

    -           Si !

    -          Non !

    -          Je te dit que si !

    -          Pff tu me saoul.

    -          Bon… ça va on va allez faire du shopping, mais je te préviens je te paye quedal !

    -          Oui, mais ne t’en fait pas. J’ai un peu, d’économies sur moi !

    -          Cool, alors allons-y, tu as une idée de là ou tu souhaites allez.

    -          Euh… non aucune, je ne connais pas du tout cet endroits. On a que fouillez un peut les endroits.

    -          Ça marche ! on a que faire comme ça.

    Après quelques heures de visites touristiques, ils se rendirent  dans une rue ou tout les magasins possible y était agroupées, dont un énorme centre qui attira sont attention.

     

    01

    -          Ouah !  c’est … je ne serais pas décrire cela.

    -          Immense, magnifique, spectaculaire ? demanda Guillaume en souriant.

    -          Oui !

    -          Commence à rentrer, je dois prendre cette appelle.

    -          Très bien.

    Kate, rentra rayonnante en voyant les vêtements défiler devant elle. Telle un enfant dans un magasin de bonbon, elle ne savait plus où donner de la tête.

    -          C’est si immense !

    -          Puis-je vous aider mademoiselle ?

    -          Oh ! oui, je recherche une petite robe chic que l’on peut porter tous les jours.

    -          Avez-vous des teintes en particulier ?

    -          Non, je vous laisse me guider.

    -          Parfait, suivez-moi.

    Kate se faisait conduire dans une sublime cabine d’essayage, les rideaux étaient en satin rouge et il y avait même des petites lumières sur le miroir avec un joli petit pouf en cuir. Elle effleura une dernières fois le rideau, et commença à se déshabiller pour essayer les quelques robes qu’on lui avait donné.

    -          Dites-moi si les robes ne sont pas à votre goût, ou si elles sont trop grandes ou trop petites.

    -          Très bien ! elle enfila sa première robe et sortit de la cabine.

    -          Ouah ! tu es sublime.

    -          Gui…llaume ?

    -          Oui, tu as oublié que je t’accompagner ?

    -          Non, mais tu m’as fait peur !

    -          Monsieur à tout as fait raison, cette robe vous va à ravir.

    -          Merci, je vais essayer les deux autres.

    -          Pouvez-vous lui apporter quelques gilets avec, au cas où il fait froid.

    -          Bien sûre.

    -          Guillaume tu peux t’approcher une minute.

    -          Qui y a-t-il ? chuchota-t-il 

    -          Ce magasin est assez luxueux, si je prends les 3 robes je ne pourrais pas prendre de gilets.

    -          Je peux t’offrir le gilet si tu veux, et puis au pire on peut rester quelques mois ou semaines dans chaque ville pour trouver un petit cdd à chaque fois. Sa nous permettra de faire des folies.

    -          Ohh !  c’est tellement excitant. Merci guillaume ! tu assures elle l’embrasse tendrement sur la joue et ferma les rideaux.

    -          Madame voilà vos gilets.

    -          Merci.

    Un peu plus tard alors qu’elle allait sortir du magasin, Kate se faisait bousculer par un jeune homme.

    -          Ah pardon !

    -          Ce n’est rien…

    -          Non ce n’est pas rien, vous pouvez faire attention. Elle a failli tomber par terre, soudain Guillaume regarda l’homme qui avait bousculé Kate et ne dit plus rien.

     

    01

    -          Bien… j’aime mieux ça ! au revoir !

    -          Il s’est, passer quoi la ?

    -          Je… guillaume n’arriver plus à parler. Rien… un malpolie c’est tout.

    -          Oui d’accord, mais pourquoi il ta dit bien, j’aime mieux ça ?

    -          J’en sais rien moi ! je ne lis pas, dans c’est pensée.

    -          Ne t’énerve pas !

    -          Oui, pardon…

    -          Bon, es si on trouver un petit travaille, qu’est-ce que tu en pense ?

    -          Guillaume était encore tout déboussolé et ne savait pas quoi répondre, Hmm…

    -          Guillaume ? je te parle !

    -          Oui pardon, oui ce serais une bonne idée. Mais où ?

    -          Y as plein de truc on va bien finir par trouver.

    -          Ecoute… je me suis bien amusée, mais je pense qu’on devrait allez ailleurs. Ca me saoul un peu Venise là.

    -          Tu rigole on est là que depuis hier !

    -          Oui tu n’as pas tort… mais combien de temps veux-tu rester ici.

    -          Je ne sais pas pourquoi pas 1 semaine par endroit ?

    -          Une semaine, et tu penses trouver du job pour une semaine

    -          L’intérim sa existe tu sais, puis au pire on peut rester plus longtemps. Mais, ce serais dommage.

    -          Oui tu n’as pas tort on peut rester soit 1 semaine soit 2 selon les endroits.

    -          Bonne idée.

    -          Bon et si on allait manger un truc, je meurs de faim moi !

    -          Bonne idée… mais…

    -          Quoi ?

    -          Tu sais à force de dormir, dans de super hôtel, manger dans de super restaurant on aura plus de sous.

    -          Je sais, mais tu verras on trouvera bien des petits boulots.

     


     

    désolé j'ai quelques heures de retard mais mon jeu a planté hier alors qui me manquer 1 punaise d'image voila voila j'espére que la suite vous aura plus, mais qui es donc ce mystérieux homme mouahaha a suiiivre

    « 4950 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Avril 2015 à 19:26

    Eh bah ça va il se font pas chier dans la vie les deux là ! Genre la vie c'est faire du shopping mdr. Sinon bin j'aimerais bien savoir qui est ce type louche là ... hum hum

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :