• 02

    Un peu plus tard en flânant les magasins, Guillaume venez retrouver Kate pour lui apprendre quelques bonne nouvelles.

    02

     

    -          Alors, j’ai acheté une tente 2 places, comme ça plus d’hôtel mais de longues nuit à la belle étoiles.

    -          C’est génial ! et ensuite ?

    -          Ensuite je nous ai trouvé du boulot a tous les deux, dans le même endroit.

    -          C’est génial, pour combien de temps ?

    -          2 semaines, il faut tenir la caisse et nettoyer le magasin.

    -          Parfait !

    -          Comme sa on pourra se payer notre prochain voyage en France !

    -          Ouououo, c’est cool.

    -          Bon allez, on travaille dans 2 heures. Viens avec moi, il m’on prêter une moto de fonction au cas où si on doit livrer les marchandises.

    -          Super cool, je vais te laisser plus souvent, t’occuper de ses choses-là.

    -          Arrête tu vas me faire rougir, si tu continues.

    Guillaume et Kate se rendirent a leurs futur travaille pour découvrir les tâches à faire et commencer à travailler.

    -          Bonjour !

    -          A vous voilà, enchanté Kate, je m’appelle Vanessa, j’ai déjà parlé a Guillaume pour le poste. Souhaitais vous en savoir plus ?

    -          Oui, je voulais savoir pour les tâches à faire.

    -          Vous devez surveiller le magasin et faire en sorte qui ne manque aucuns articles, si vous n’en avait plus dans l’entrepôt. Vous devez le marquer sur le cahier de commande.

    -          Parfait.

    -          Bon vous devez aussi ranger un peu le magasin, et renseigner les clients c’est bon ?

    -          Oui parfait, je pense que je vais y arrivé.

    -          Bon je vous laisse le magasin 5 minute, je dois allez livrer des colis.

    -          D’accord.

    -          Tu te charges de remplir le magasin Dit guillaume en regardant Kate, et je m’occupe de ranger ?

    -          Euh… oui d’accord, je vais faire un tour vite fait pour voir ce qui manque.

    02

     

    Une fois le tour effectuer, Kate commença à descendre au sous-sol, elle se rendit compte qu’il était remplie de marchandise en tout genre, pas une seule place était libre. Elle pouvait à peine marcher, dans l’espace que laisser les cartons déposer par terre.

    -          Hmm c’est immense, comment vais-je retrouver les affaires, dans ce brouhaha. Réfléchie kate, réfléchie… bon et si … kate tomba des marches et se cogna la tête par terre.  Ma tête… elle tomba dans les pommes.

    -          Bon j’ai enfin fini … pff dit Guillaume, content de son travaille, Kate tu as finit de ranger ? … Ou et elle encore passé, soupir faut vraiment la surveiller celle-là.  Il se dirigea vers le sous-sol, kate bon sang tu as … soudain il vue Kate allonger par terre, Kate !

    Guillaume se dépêcha de descendre pour lui venir a sont secours quand son téléphone sonna.

    -          Allez au diable, je suis occupé ! dit-il en raccrochant aussi sec, Kate ! bon sang, répond moi. Il ne savait pas pourquoi, mais soudain il s’est vu lui mettre une gifle pour la réveiller Kate …

    -          Mmm.. elle sentait sa joue toute engourdie de l’énorme gifle qu’elle avait reçu gui…

    -          Chut garde tes force, ne bouge pas il la souleva et déblaya tout ce qui avait sur la table pour la poser dessus. Ne bouge pas, s’il te plait…

    -          Tu…

    -          La ferme ! garde tes forces, il se mit à caresser ses cheveux pour voir si elle avait saigné. Bon déjà tu n’as pas saigné, il palpa sa main pour sentir sont poul. Ton poul et normal il approcha doucement sa tête prêt de sa bouche.

    -          Guillaume je… elle devenait rouge pivoine, en sentant son souffle a quelques centimètre de sa bouche.

    -          Je t’ai dit de ne pas parler… il regarda ses yeux tout en s’approchant de plus en plus.

    -          Mais … son odeur l’obséda.

    -          Tes pupilles sont bonnes, attend quelques minutes avant de te relever.

    -          Mes pupilles…il regardait juste, mes pupilles pensa t’elle déçu.

    -          Tu m’entends il claqua des doigts prêt de ses oreilles.

    -          Oui ! pas besoin de faire autant de bruit … tu me saoul !

    -          Au moins, tu as toujours ton caractère de merde…

    -          Tu sais ce qui te dit mon…

    -          Chut, il lui posa un doigt sur sa bouche, on doit arranger tout avant qu’elle revienne sinon on n’aura pas notre paie.

    -          Oui …

    Kate et guillaume se dépêcha pour tout arranger juste à l’heure quand Vanessa rentra enfin.

    -          Ah ! bon boulot, voici votre paie du jour. Je vous paierais tous les jours, comme ça sa vous arrangera.

    -          Oui se sera parfait merci.

    Guillaume et Kate sortit du magasin exténuer de leurs journées de travail.

    -          Guillaume ?

    -          Oui ?

    -          Merci… pour tout à l’heure.

    -          De rien, c’est normal.

    -          Bon dépêchons nous de trouver un endroit, ou installer notre tente.

    -          Oui bonne idée.

    Guillaume et Kate installer la tente tous les deux, en rigolant et en pensant a demain.

    02

     

    -          C’est cool d’avoir trouvés une si jolie tente.

    -          Oui je confirme dit guillaume en souriant, on as assez de places pour nos deux.

    La nuit passa rapidement, enfin presque Guillaume reçu un énième coup de fil.

    -          Allo, dit guillaume se réveillant à peine.

    -          Je peux savoir, pourquoi vous m’avez raccroché au nez ?

    -          Kate, était par terre… je penser que…

    -          On s’en fou de ce que vous pensez, on vous paye pour agir !

    -          Je suis un être humain pas un monstre, si vous la voulez en vie laissez-moi la sauver.

    -          La prochaine fois, appeler les pompiers.

    -          Pourquoi faire, alors que je pourrais avoir un doctorat en médecine.

    -          Vous avez pratiquement le même Q.I, vous êtes sensé la comprendre et nous la ramener.

    -          Pour qu’elle devienne, un rat de laboratoire…

    -          Sa suffit ! vous avez des ordres, ne m’obliger pas à employer la manière forte.

    -          Bien … guillaume raccrocha en baissant la tête. Pourquoi… elle n’as rien fait pour mériter ça.

    -          Hum ? Kate se réveilla à peine.

    -          Chut ! il lui caressa le visage, rendort toi il n’est pas l’heure encore.

    Kate se rendormit et Guillaume sorti de la tente, il regarda le ciel une dernière fois.

    -          Je suis désolé Kate, je ne voulais pas te faire subir ça.

    -          Elle est à l’intérieur ?

    -          Tu… bon sang tu m’as fait une de ses peurs !

    -          Désolé, je voulais savoir comment tu aller.

    -          Bof… je crois que…

    -          Je comprends, sa doit être dur pour toi d’avoir une femme qui te comprend et de devoir la trahir.

    -          Qu’est-ce que tu en sais ?

    -          Je te signal qu’on est frère, donc je te comprends.

    -          Le centre ne t’as pas suivi ?

    -          Tu rigole j’espère… c’est grâce à moi que le centre es gérer.

    -          Et tu n’as pas honte ? de te dire qu’ils font des choses horrible, et que c’est grâce a toi.

    -          Je te signal a la base, que j’ai autant le choix que toi… donc t’est gentil, ta petite leçon de moral tu te la garde.

    -          Pfff… tu es juste venu pour me voir ?

    -          Oui, je ne suis pas un monstre non plus. Je me doute très bien, que vu comment tu as agit  quelque choses se trame.

    -          Je ne peux pas lui faire ça.

    -          Alors dit lui tout, et enfuyez-vous.  Qui sais peut être que le centre ne vous rattrapera jamais.

    -          Mais tu as presque le sens de l’humour, c’est le centre qui ta donner une puce humoristique ?

    -          Ah ah ah ! je suis hilare… je peux la voir ?

    -          Oui, mais ne fait pas trop de bruit.

    Il rentra dans la tente et l’admira un moment, puis il s’approcha d’elle délicatement et lui arracha un cheveu.

    -          Mais bon sang ! qu’est-ce que tu fais chuchota Guillaume énerver.

    -          Viens dehors que je t’explique.

    -          Bien …

    Une fois dehors, il commença à expliquer son plan et ses intentions.

    02

     

    -          Tu m’a dit que sa mère avait disparu, et on ne sait toujours pas pourquoi le centre la veut.

    -          Oui certes, mais en quoi lui arracher un cheveu va t’aider ?

    -          Avec ça j’aurais sont ADN, et je serais qui était sa mère.

    -          Oui et si c’est juste une femme basique, et elle juste un génie ?

    -          Tu crois vraiment, que le centre veut juste un génie.

    -          Hé bien …

    -          Nous deux ce n’est pas pareil, tu le sais très bien.

    -          Dire que la première fois que je l’ai vu, je ne me doutais pas que le centre allez me demander de la suivre. Je la trouver si gentille, et si …

    -          Naïve ?

    -          Oh, la ferme ! puis je ne pense pas qu’elle voudra allez au centre, déjà elle se pose des questions sur sa mère. Et même sur le centre…

    -          Déjà, on résout le problème de sa mère.

    -          Et si tu ne trouves rien ?

    -          J’ai une tête, à ne jamais rien trouver ?

    -          Oui !

    -          … bon, tache de ne pas éveiller les soupçons.

    -          Oui … et toi fait attention, si ils la veulent c’est qu’il y as un grave danger.

    -          Je me doute… a plus je te parle sur ton émetteur.

    -          Il es toujours sécuriser ?

    -          Toujours, tu me prends pour qui un débutant ?

    -          On ne sait jamais avec toi.

    -          A bientôt alors, et fait pas de bêtise.

    -          Oui, oui …

    « 50sommaire »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Avril 2015 à 16:20

    Pas net ce mec serieux là ... Guigui fais quelque chose !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :