• 03

    Quelques heures passèrent, et le service de Kate venait de finir. Elle pouvait enfin se reposée, comme elle le souhaitait.

    -          Je vais envoyer un texto à guillaume « retrouve-moi dans ma chambre dans 20 minutes, d’accord ? » hihi, je me languis de savoir sa réponse.

    Vous avez un nouveau message :

    «  ok ma belle, je te retrouve dans 20 minutes, mais tu sais je ne couche jamais le premier soir. »

    -          Roh qu’elle con ! elle rigola et lui envoya un autre message, «  je te parlais de ma chambre d’hôtel, tu n’es vraiment qu’un sale pervers »

    Kate s’habilla pour être la plus élégante possible, après quelques essayages elle arriva enfin à trouver une tenue. Mais sont repos fut de courte durée, on toqua a sa porte.

    03

     

    -          Entrée !

    -          Ouah !  tu es sublime, Guillaume s’agenouilla pour lui baiser la main.

    -          Merci tu es sublime aussi.

    -          Je suis content que tu m’accorde un peu de ton temps, cette après-midi j’ai eu assez peur.

    -          Comment ça ?

    -          Je… je pensez que je n’étais plus rien pour toi.

    -          Tu rigole j’espère, n’importe quoi vraiment ! j’étais juste occupée.

    -          Bien, alors dans ce cas il posa sa main en bas de son dos et se rapprocha lentement. J’espère que tu ne travailles pas demain, car on va pouvoir faire des folies de nos corp chuchota t’il.

    -          Co… comment ça ? elle Senta ses joues, devenir rouge.

    -          On va pouvoir danser toute la nuit, ça va être génial il la fit tourner rapidement.

    -          Ah ah ! tu es vraiment stupide.

    -          Non prévoyant, on a 2 jours de congés, pour se retrouver en tête à tête.

    -          Hum … elle avala une première gorgée de champagne, prit sur la table basse.

    -          Et moi alors ? guillaume mit sa bouche en face de celle de Kate sur le bord du verre.

    -          Ah ! elle lâcha le verre surprise.

    -          Dit donc tu n’es pas aussi rapide, que je le pense. Ne pas réussir à rattraper un verre.

    -          N’importe quoi tu as triché !

    -          Vraiment ? il poussa, un autre verre.

    -          Arrête ça ! elle le rattrapa rapidement. On ne va pas cassez les verres de champagnes, sa coûtes la peau des fesses.

    -          Ah ah ! tu me feras toujours autant rire, ma belle.

    -          Je me languis demain.

    -          Ah bon ?

    -          Oui, je vais pouvoir prendre un rendez-vous pour me faire masser.  Car je dois avouer que je n’en peut plus.

    Guillaume s’approcha d’elle, et la regarda en souriant.

    -          Tu sais plutôt que payer, je peux te masser.

    -          Arrêtes tes conneries, tu ne.... ahh !!! elle ne put s’empêcher de frémir, quand elle senti les mains de son chère et tendre lui caresser sont dos.

    -          Je sais très bien, masser murmura-t-il au creux de sont oreille. Et cela ne te coûtera rien…

    -          Arrête ça… je…

    -          Tu ?

    -          Je ne veux pas que tu me touche, elle se retourna violement mais se retrouva face à guillaume à quelques centimètres de sa bouche. tu …

    -          Hum ? prononça Guillaume en ne lâchant pas Kate des yeux.

    Cela en fut trop pour Kate, elle ne pouvait pas contenir ses émotions plus longtemps.

    -          Désolée… elle passa sa main sous le tee-shirt de guillaume.

    -          Chut ! il la plaqua contre le mur violemment, mais en même temps tendrement.

     

    03

    Les doigt de guillaume parcourait délicatement le dos de son amante pour la soirée. Il ne savait pas ce qui leurs arriver, mais c’était magiques. Il sentait sa partenaire cambrait à chaque fois que son doigt remonter le long de son dos.

    -          Guillaume … je ne sais pas si…

    -          Tais-toi, bon sang ! il l’embrassa langoureusement

    Kate se laissa allez, sentir le souffle chaud de Guillaume prêt de son cou l’excité horriblement. Guillaume ne put s’empêcher de se délecter du cou de Kate, sa langue passer délicatement tout en aspirant sa peau. Ses doigt s’accrochèrent à sa taille, puis descendirent délicatement vers sont bas du ventre. Cela devenait insoutenable pour Kate qui ne pu s’empêcher de gémir. Il la déshabilla pour lui laisser, seulement ses sous vêtement et savourer la vue sublime de sont corp. Quelques secondes passa, qu’il se jeta sur le décolleter de Kate pour la dévorer de baiser. Kate n’en pouvais plus, elle ressentait un sentiment bizarre. De l’envie ? de l’amour ? tout ça à la fois c’est sur mais quelques chose l’empêcha de continuer.

    -          Stop ! elle le repoussa fermement.

    -          Pardon… j’ai était trop vite.

    -          Non…non… c’est juste que … je n’aurais pas du faire ça… je ne peux pas.

    -          Kate… écoute je sais que tu es vierge mais…

    -          La ferme ! ça n’as rien à voir, je n’avais pas cette crainte la dans tes bras, je n’ai juste pas envie de tomber amoureuse et de souffrir ! elle se rendait compte de ce qu’elle avait dit, et se mit une main sur sa bouche.

    -          Kate…

    -          Va-t’en !

    -          Non !

    -          Bien, alors je m’en vais.

    -          Non, attend tu n’as pas compris, moi aussi je… elle claqua la porte et partit. T’aime …

    « 0204 »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :