• 03

    Pendant ce temps-là, du côté d’Ian.

    03

     

    -          Bon sang ou et donc passé Melinda.

    -          Pitié… laissez-moi tranquille !

    -          Melinda ? dit doucement ian en s’approchant de la voix qui appela à l’aide.

    -          Dit moi, ou sont tes amies !

    -          Je ne sais pas ! sanglota Melinda.

    -          Espèce de sale petite peste, la jeune femme frappa violemment Melinda.  Arrête de faire ta chouineuse, ou je te promets que je te ferais endurer les pires souffrances possibles.

    -          Ça suffit ! les mains de Melinda commencèrent à s’enflammer, je t’interdis de me toucher sale monstre ! Melinda frappa la femme.

    -          Ahaha ! tu montres enfin ton vrai visage, je savais depuis le début que tu étais une sorcière.

    -          Quoi ?! dit ian surprit.

    -           Et alors ?

    -          Alors, tu crois qu’en essayant de me bruler le visage, tu parviendras a tes fins ? tu vois bien que mon visage n’as aucune marque, je vais te dire … je suis un monstre certes. Mais personnes ne peut me détruire car je suis immortel.

    -          Peut m’importe le monstre que tu es, je trouverais le moyens de te détruire.

    -          Tu n’es pas assez puissante pour ça ! j’ai engendré la terreur et le mal sur terre, pour détruire n’importe qu’elle civilisations, tu finiras par me rejoindre par dépit.

    -          Tu es surtout une pauvre folle, et je trouverais un sort pour te faire retourner en enfer !

    -           Les seules qui et sont enfer ici, c’est toi et tes amies !

    -          ardebit in inferno daemonem dit Melinda avec une voix inhabituelle.

    -          Je ne suis pas un démon, ça ne marche pas avec moi jeune fille.  Quand tu voudras rejoindre mon camp crie la phrase suivante :  Elvira, je me soumet a toi viens me libérer de mes chaines.

    -          Va te faire foutre !

    -          Ahahah ! à bientôt  dit Elvira en partant.

    Ian se rapprocha de la cellule.

    -          Ian ! tu es là depuis longtemps ?

    -          Pourquoi… pourquoi tu ne m’as rien dit.

    -          Ose me dire que tu m’aurais laissé en vie ?

    -          Tu peux tous nous libérer, faire de notre vie un paradis, et tu caches tes pouvoirs.

    -          Peut-être que toi  tu es compréhensif, mais pas les autres.

    -          … je ne sais même pas si je dois te libérer, qui me dit que tu vas pas nous tué !

    -          Vous tués ? c’est grâce à moi que vous êtes en vie.

    -          Pardon ?

    -          J’ai lancé un sort de protection… ce qui vous as permis de rester en vie lors des sonneries des cloches. Malheureusement… ça rend les personnes mortes en fantômes, et vu que cette Elvira est puissante elle as le pouvoirs de les contrôler.

    -          Inverse le processus alors !

    -          Je ne peux pas ! autant les fantômes c’est à cause de moi, autant le reste c’est de la faute d’Elvira. J’ai utilisé toutes mes forces pour faire cela. Il me faudrait des années avant de pouvoir lancer à nouveau un sort aussi fort.

    -          Et on ne peut pas accélérer le processus ?

    -          Si, il faudrait que je prenne le pouvoir d’une autre sorcière. Mais pour ça il faut que je me batte contre Elvira et elle et trop forte. Je ne sais pas comment faire, je suis perdu.

    -          Tu es la seule à pouvoir nous aider, il faut en informer les autres.

    -          Je ne pense pas, qu’ils  verront sa d’un très bon œil.

    -          Pas si tu leur dit, ce que tu viens de me dire.

    -          Hum… bon tu comptes me délivrer ou pas !

    -          Tu ne peux pas utiliser tes pouvoirs ?

    -          Moins je les utilise, plus je peux utiliser des  sort puissants.

    -          Bien, moi qui pensait que plus on les utilisé mieux c’était !

    -          On et pas dans un roman, les sorcière ne fonctionne pas comme ça !

    -          Bon, je te libère à une condition !

    -          Laquelle ? tu veux un doux baiser romantique ? désolée, mais  je ne fais pas ce genre de service.

    -          Oh mince, moi qui pensais que je pouvais prendre mon pied ! non je souhaite juste que tu racontes ce que tu m’as dit aux autres.

    -          D’accord. Mais libère-moi !

    -          Oui ça va ! tu as de la chance j’ai le trousseau de clés sur moi.

    -          Comment tu ?

    -          Je l’ai volé a un garde.

    -          Bien allons-y !

    Pendant que Melinda et Ian essaya de s’enfuir, Nara et Tris commencèrent à  s’éveiller

     

    03

    -          Tris ? tu vas bien dit Nara encore à moitié endormie

    -          Hmm … Merci Nara souffla péniblement Tris. J’ai cru que j’allais mourir.

    -          Chut c’est fini… on est a l’abri, Nara se releva tant bien que mal et se mit a côté de Tris.

    -          Ou sont, les autres ?

    -          Sûrement a côté, ne t’en fait pas. On est à l’abris, tout vas bien se passer !

    -          J’ai eu si peur, cette chose … elle m’a torturé. Elle as dit que jamais je ne ressortirais d’ici, et que si je ne voulais pas souffrir il fallait que je donne mon âme, dit Tris apeuré.

    -          Tout va bien, tout est terminé. Nara lui caressa le visage,

    -          Ou est Ian ?

    -          Je ne sais pas, ils sont peut être rentré allons voir.

    « 0204 + chapitre 3 »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :