• 03

    Jean sortit le détecteur de sa poche, et le passa sur le corps d’Ama, un signal retentit.

    -          Je te mentirais, si je te disais que cela ne va pas faire mal.

    -          Tant pis, vas-y ! ama tendis le bras et ferma les yeux.

    -          Jean sortit une pince, et l’enfonça dans le bras d’ama. J’y suis presque !

    -          Ah !! la douleur était si intense qu’elle ne pouvait s’empêcher de crier.

    -          Chut !  Jean paniqué l’embrassa pour qu’elle ne puisse plus crier.

    -          Hmm…

    -          Sa y et je l’ai ! soupira jean soulagé.

    -          Toi ! dit Ama en le regardant énerver.

    -          Je n’avais pas le choix tu… Ama le tira vers lui pour l’embrasser plus passionnément.

    -          Hmmm… un plaisir intense lui parcourra le corps. Ah ! il sursauta quand il sentit la langue d’Ama se glisser dans sa bouche.

    Jean eut une impulsion et enleva le haut d’Ama pour la plaquer contre le mur.

    03

     

    -          Hmm, ama frissonnait par le contact de la pierre froide, dans son dos.

    Sans s’arrêter, Jean se colla à elle brulant de désir, mais elle l’empêcha de continuer.

    -          Attend ! elle risque de revenir, il faut partir.

    -          Je m’enfiche, j’ai trop envie de toi.

    -          Calme-toi, ah ! Ama poussa un cri de désir, quand Jean mis sa main entre son entre jambes.

    -          Ose me dire que tu n’en as pas envie.

    -          Oh si ! mais je ne veux pas rester une seconde de plus ici.

    Jean et Ama frustré se mirent en route. Pendant ce temps au QG...

    -          Tu penses qu’il arrivera à la libérer ? dit Nara.

    -          Aucune idée, dit Ian pensif.

    -          J’espère qu’il va bien … dis Mike en pensant à son frère.

    -          Mais oui il y a pas de raison dit Nara.

    -          Nous sommes là ! crièrent Jean et Ama en même temps.

    -          Ah ! enfin, dit jean,  on commencés à s’inquiéter !

    -          On n’a pas mis autant de temps pour venir, du moins il me semble.

    -          C’est de ta faute, dit Ama. Tu as trainé sur la route.

    -          Euh… dois-je te rappeler, qui m’a fait trainer sur la route ?

    -          Oh ça va ! tu vas te calmer oui ! dit Ama énerver de sont commentaire.

    -          Bon en attendant, comment as-tu réussit à la sauver ? demande Ian perturbé du retour d’Ama.

    -          En fait, ils sont partis en mission, laissant la cellule d’Ama seul. Ils pensaient que nous ne serions pas revenus la chercher. Mais je leur ai prouvé le contraire !

    -          C’est tout en ton honneur ! cependant tu as risqué ta vie pour une fille qui ne sert à rien ! rétorqua Mike

    -          Comment ça ! en quoi je ne sers à rien ! cria Ama énervée de sa réflexion.

    -          Vos sois disant pouvoirs, ne serons d’aucune utilité vu que vous ne pouvez pas battre  Elvira.

    -          Qu’est ce que vous savez de mes pouvoirs, à ce que je sache vous n’êtes pas dans mon corps. Je connais mieux mon pouvoir qu’Elvira elle-même.

    -          Comment ça se fait alors qu’elle ne soit pas encore morte. Vas-y je t’écoute

    -          Sa suffit cria Ian.

    -          Je vous rappelle qu’elle utilise un collecteur de sort, si on détruit sa machine ses sbires se retourneront contre elle !

    -          A ce moment-là, on utilisera nos pouvoirs pour tous les libérer, dit Mélinda.

    -          Mais sa risque de nous tuer, dit Ama en la regardant.

    -          Oui, mais on sauvera des millions de personnes.

    -          Jamais ! cria Jean.

    -          Elle a raison, des millions de personne contre 2 vies cela n’est rien.  Dit ama en le regardant avec tendresses. Puis si sa se trouve on survivra.

    -          Bien, alors tentons l’expérience, que vous faut-il ?

    -          Des photos, dit Ama, même si j’ai déjà vu la machine, il faut savoir exactement ou elle est relié pour tout débrancher.

    -          Et pour le sort ? demanda Nara ?

    -          Cela et notre affaire ! dit Melinda et Ama.

    -          Bien alors commençons, dit Ian.

    -          Si on as pas le choix… dit Jean en baissant la tête.

    « 0204 »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :