• 04

    Le lendemain Kate ne savait pas comment réagir a hier, elle décida de faire comme si rien ne c’était passer.

    04

     

    -          Debout marmotte, il est l’heure de se lever cria Kate en entrant dans la chambre de guillaume.

    -          Kate, écoute pour hier.

    -          Il ne s’est rien passer, fin de l’histoire maintenant dépêche-toi.

    -           Je peux te dire un truc au moins ?

    -          Quoi ?

    -          Est-ce que tu m’aime vraiment.

    -          Mais on s’enfou ! bon sang, habille-toi.

    -          Non on s’enfou pas.

    -          Oui, mais ne t’en fait pas je t’embêterais plus, je prendrais sur moi et… Kate fut stopper dans son élan car guillaume l’embrassa.

    -          Hier, je voulais te dire que moi aussi je t’aimais. Mais tu ne m’as pas laissé finir, ma phrase.

    -          Tu… Kate était abasourdit, dépêche-toi de t’habiller !

    -          Kate…

    -          Tu n’as rien dit, et il ne sait rien passer.

    -          Si, et je te le redirais jusqu’à ce que tu l’admettes.

    -          Il te reste 2 minutes, pour t’habiller.

    -          Arrête un peu, j’ai juste à mettre un tee-shirt.

    -          Alors on y va.

    -          Kate… pitié

    -          La ferme ! tu… tu mens… pourquoi tu veux me faire souffrir ainsi.

    -          Je ne souhaite que ton bonheur, tu le sais il prenait ses main dans les sienne et la regarda amoureusement.

    -          Arrête ça ! cela faisait trop d’émotion pour Kate qui n’avaient jamais connu cela avant.

    -          Écoute, si tu stress trop on peut commençais petit à petit.

    -          Comment ça ?

    -          C’est toi qui commande, si tu te sens prête pour certaines chose se sera toi qui décide. Par exemple quand tu seras prête à me tenir la main, ou m’embrasser, ou que je puisse t’embrasser. Ou toutes autres choses, comme allés au ciné en amoureux, etc … tu me le feras comprendre et on fera ce que tu veux, tu en pense quoi ?

    -          La proposition lui paraissait alléchante, je veux bien tester mais si cela ne marche pas, ce sera entièrement ta faute.

    -          Bien ça marche, Il s’avança vers elle pour lui faire un bisou sur la joue. Est-ce que, j’ai le droit de t’embrasser sur la joue ?

    -          Oui… mais pas trop souvent, bon maintenant on file, Kate se sentait rassurer.

    Une fois à l’hôpital, un jeune homme bouscula guillaume.

    -          Pardon, je n’ai pas fait exprès.

    -          C’est pas grave…

    -          Attendez dit le jeune homme. Vous avez fait tomber un papier…

    -          Merci, il se baissa pour le ramassait, merci… le jeune homme avait disparu.

    Guillaume lit le bout de papier.

    «  L’oreillette se trouve dans votre poche, assurez-vous de la porter tout le temps. »

    04

     

    -          Ludo…

    -          Oui ?

    -          J’ai l’oreillette.

    -          Bien on coupe la nôtre alors…

    -          A bientôt.

    Guillaume enclencha sont oreillette.

    -          Oui ?

    -          Monsieur Guillaume, ici le centre.

    -          Oui…

    -          Dites a Kate, que je vous ai fourni une oreillette pour vous contacter et passer la moi.

    -          Bien, je vais allez la voir.

    Guillaume chercha Kate, mais il ne la chercha pas longtemps.

    -          Kate !

    -          Oui ?

    -          Suis-moi, le centre vient de me passer une oreillette.

    -          Une oreillette ?

    -          Oui viens ils souhaitent te parler.

    -          Bien …

    Kate se demander, si il vient d’avoir une oreillette du centre à qui parler-t-il alors avant…

    -          Mademoiselle Kate ?

    -          Oui.

    -          Monsieur, Guillaume ma exposée votre situation.

    -          Bien, et en quoi pouvez-vous m’aidez ?

    -          Je souhaiterais, vous faire passer quelques tests. Pour mesurer votre Q.I et que vous apprenez ainsi à connaitre le centre.

    -          D’accord, mais je veux savoir qui était ma mère.

    -          Bien entendu… je me charge de trouver son dossier. Nous restons en contact, bonne journée

    -          Alors ? demande Guillaume

    -          Dit moi, honnêtement mon chérie. 

    04

    -          Mon chérie, ouah cela devient excitant.

    -          Chut ! à qui parler-tu avant ? vu que ce n’était pas le centre.

    -          Quoi…

    -          Je ne suis pas stupide, à qui parlés tu…

    -          A mon frère…

    -          Bien au moins tu es honnête… et pourquoi parle tu à ton frère ?

    « 0204 »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Août 2015 à 12:06

    Ce mec qui n'est pas clair avec Kate et qui semble toujours distrait et enrôlé dans des affaires pas net... ca me rappel quelque chose ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :