• 04

    Guillaume décida de tout lui avouer, du début à la fin qu’il fallait qu’elle se cache du centre, comment ils se sont rencontré etc…

    04

     

    -          TU MA MENTI !

    -          Non, je viens de tout te dire.

    -          Cette femme a était tuer par ta faute !

    -          Je voulais juste te protéger.

    -          Tu me dégoute.

    -          Kate pitié, je t’aime.

    -          Qui me dit que tu ne mens pas encore…

    -          Kate, tu sais que c’était pour retrouver ma mère, comme toi pour la tienne. Mais jamais je ne mentirais sur mes sentiments.

    -          Le prénom de ton frère.

    -          Quoi ?!!

    -          Le prénom de ton frère, de suite !

    -          Ludo, mais Kate tu dois me croire.

    -          Je verrais, sa en temps voulu.

    -          Crois-moi, pitié des larmes coulèrent du visage de guillaume.

    -          Arrête… elle n’aimait pas le voir comme ça, et même si elle savait qu’il ne mentait pas il fallait qu’elle parte.

    Kate partit rapidement en disant à guillaume qu’elle le contacterait, mais qu’elle fallait qu’elle reste seule. Une fois dans sa chambre, elle commença à faire des recherches sur le frère de guillaume.

    -          Bien, maintenant j’ai sont mail… voyons voir ce qu’il va me dire.

    Kate écrit un mail a ludo avec le message suivant :

    -          Chère Ludo, tu dois me connaitre je suis Kate, Guillaume ma tout expliquer. Et je veux être sûr qu’il ne ment pas, si tu souhaites qu’ils ne se servent pas de moi. Il va falloir que tu m’aide à fuir, le seul souci c’est que je ne veux pas que guillaume soit impliqué… je l’aime trop pour qu’il souffre. Protège-le, fait en sorte qu’il ne lui arrive rien. Et répond moi vite…

    De retour à nos jours…

    -          Bon ma petite Kate, je vais mettre ça en place.

    Ludo répondis à son mail :

    Ma chère Kate, je suis flatté que tu demandes mon aide, et aussi étonné que tu as trouvé mon email. Mais bon passons, pour guillaume je  promets de ne rien dire, mais sache qu’il va encore plus souffrir si tu pars… essaye donc de lui en parler. De plus le centre, sans nouvelle de ta part, te pourchassera sans relâche.  Est tu sur que tu t’en sortiras ?  Si tu souhaites mener cette aventure je t’aiderais, mais je ne garantis pas ta sureté à vie.

    -          Bien plus qu’à attendre…il fut coupé dans son élan quand il vu un nouvelle email. Bien on dirait que la petite Kate et partante, plus qu’à attendre qu’elle parle à guillaume et je lui donnerais rendez-vous.

    Kate décida de fuir lâchement, elle ne pouvait pas lui dire en face. Elle l’aimait trop pour sa… elle lui laissa donc un mot dans sa chambre d’hôtel.

    -          Chère guillaume, je suis obligée de fuir. Je ne veux pas qui t’arrive quoi que ce soit, c’est pour ça que je vais contacter le centre en disant que je sais tout, et que tu n’es pas la cause de tout ça. Je suis désolée de ne pas te le dire en face, mais si je l’avais fait… je n’aurais pu partir. Je t’en supplie, ne m’en veut pas je te retrouverais quand tout sera finit. Et que j’aurais neutralisé le centre de mes propres mains. Je…je t’aime… à bientôt mon amour.

    Kate laissa le mot sur le lit, elle ne put retenir ses larmes plus longtemps… elle regarda une dernière fois la pièce et partit en courant.

    Quelques minutes plus tard.

    -          Kate, tu es… guillaume vu le mot sur le lit, il commença a la lire et s’écroula sur le lit. Non… kate…

    Une fois le mot lu, guillaume pleura toutes les larmes de son Corp.

    -          Ludo je te jure que si c’est de ta faute, je te tuerais de mes mains… il composa le numéro de sont frère.

     

    04

    -          Oui ?

    -          C’est toi le gros con, qui as dit à kate de partir !

    -          Oh ! calme-toi, c’est elle qui ne voulait pas que tu souffres.

    -          Ah oui, et c’est vrai que lui dire de me quitter sa me ferait pas souffrir. Tu n’est qu’un enfoiré, si je t’avais sous la main je t’aurais tué.

    -          Attend, calme toi…je ne pense pas que tu arriverais à la calmer en lui parlant.

    -          Quoi ?!! tu délire, elle me laisser un mot.

    -          Mais !! je ne lui ai jamais dit de te faire ça.

    -          Putain tu fais chier ! il faut que je lui parle, trouve moi là. Il tapa contre le mur, et vit Kate par la fenêtre. Kate !!!

    -          Hein quoi ? demanda Ludo

    -          La ferme, toi. Il raccrocha et courra le plus vite possible, il faut que je la rattrape.

    « 04bazar à bannière »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :