• Chapitre 1

    Alors que tout le monde était allongé au sol prêt du clocher de st-Hélène, depuis un moment,  trois personnes arriva enfin à se lever. Leurs têtes tournées horriblement, ils sentaient à peine leurs membres.

    Chapitre 1

     

    -          Ma tête …. Mandi… est ce que ça va ? dit Malorie

    -          Non, j’ai l’impression d’être sur un bateau, Je vais avoir le mal de mer. Et toi  Malo ?

    -          Bof…

    -          Oh bon sang ! fermez-la !

    -          Y as une ferme ? ou ça ? dit Mandi complétement perturbé.

    -          Laisse tomber …  putain de merde, il c’est passer qu…

    Tous les corps s’enfoncer dans le sol, sous leurs yeux telles des fantômes.

    -          Que…

    -          Ouah ! c’est magique ! moi aussi je veux faire pareil !! Mandi s’allongea sur le sol, et appuya sa tête pour essayer de s’enfoncer.

    -          Oh ! non !  je suis tombée avec deux connes….

    -          Tu sais ce qu’elles te disent, les deux connes ? répliqua Malorie en la défiant du regard.

    -          Des cônes ? mais qu’est-ce que tu dis… y as pas de glaces ici pfff…

    -          Mandi… écoute ma belle, concentre toi tout le monde est mort si sa se trouve et on est les seules survivantes.

    -          On va tous mourir…des larmes perlèrent sur son visages.

    -          Peut-être… mais au moins on sera ensemble.

    -          Bon sang … et maintenant j’ai même le droit au baratin de la fin du monde. Pitié achevez moi…

    -          Si tu continues à me saouler, se sera avec plaisir.

    -          Écoute-moi bien, sale petite rousse de merde ! on va tous mourir, donc toi et ta stupide copine conne allez soit m’écouter pour survivre, soit crever toutes les deux.

    -          Et qui, ta désigner chef ?

    -          Personne, mais je m’y connais en survie. Donc soit vous me suivez, et on se débrouille soit je me demerde sans vous.

    -          D’accord, mais a une seule condition.

    -          laquelle ?

    -          Tu vas arrêter de parler, comme si j’étais ta sous merde. Et rester polie !

    -          Pour le coup de la sous merde, je ne peux pas t’aider… Par contre je vais essayer d’être plus polie pour Madame la « Marquise ».

    -          Bien… c’est mieux que rien, alors c’est quoi ton plan ?

    -          On va déjà trouver un endroit, ou on peut se réfugier de cette chose ! et trouver de la nourriture.  Ce sera déjà pas mal…

    -          Ok… deux seconde, je souhaite être présentable au cas où.

    -          Au cas ou quoi ? qu’un super zombie, se dise : mais tiens ! voilà une magnifique poupée, du coup je ne vais pas la dévorer.

    -          En tout cas s’il y avait des « zombies » c’est sûrement ce qui se dirait…

    -          Tu as jamais vu de film d’horreur ? les zombies ils s’en n’ont rien à faire, de ton maquillage ils veulent juste te bouffer.

    -          Les films d’horreur ça fait peur…

    -          Oui, mandi.

    -          Dit-moi ta copine mandi la ? elle est juste stupide, ou elle a un soucis dans sa tête.

    -          Elle est sous le choc, d’habitude elle est stupide mais pas à ce point.

    -          Sa promet…

    -          Au fait, comment tu t’appelles ?

    -          Nara, et toi Malorie c’est ça ?

    -          Oui mais tu peux m’appeler Malo.

    -          Enchanté alors, Malo et bienvenu en enfer…

    -          Ne dit pas sa… si sa se trouve cette chose et inoffensif.

    -          Sa y-es-tu deviens comme mandi ?stupide ?

    -          Pourquoi tu dis sa…

    -          Cette chose viens de tuer des milliers d’être humain, tu crois vraiment qu’elle est inoffensif

    -          On ne sait jamais, si sa se trouve elle as besoin de se nourrir.

    -          Oui, et elle se nourrit de qui ?

    -          De…

    -          Voilà merci…

    -          On va ou Malo et Nara ?

    -          On bouge jusqu’à trouver une put…

    -          Ton langage…

    -          Une putride maison…

    -          Pourquoi, putride ?

    -          Pour rien … tais- toi et marche…

    Chapitre 1

     

    Malo, Nara et Mandi marchèrent en silence, pendant des heures espérant trouver des armes, de la nourriture ou même un endroit où dormir.

    -          Je suis fatigué, vous ne voulez pas qu’on fasse une pause.

    -          Déjà, tu vas changer de chaussure car ce n’est pas avec tes talons que tu risques d’aller loin.

    -          Et tu as une paire de 38, sur toi peut être.

    -          Non…mais ce magasin de chaussures oui ! nara désigna du doigt le magasin de sport en face d’elle.

    -          Non, je ne porterais pas ça ! ça ne vas pas du tout, avec mon teint.

    -          D’accord mais te plaint pas alors, Mandi ?

    -          Oui ?

    -          Suis-moi, on va te trouver une paire de chaussure.

    -          Même avec la fin du monde, on fait les soldes.

    -          En quelques sortes… Une fois que Nara as cassé la glace du magasin, elle rentra à l’intérieur. Tiens, viens essayer ça !

    -           Pourquoi Malo, ne viens pas ?

    -          Elle préfère garder ses chaussures.

    -          D’accord.

    Nara, prit 2 paires de chaussures par personnes, au cas où si ils ne trouver pas d’autre chaussures, et qu’elle s’userait trop vite.

    -          Bon, je t’ai pris une paire de chaussure quand même Malo, on ne sait jamais si tu change d’avis.

    -          Tu n’as rien trouvé d’autres que des chaussures dans le magasin ?

    -          Si, j’ai trouvé des cordes, des gourdes, des sacs, et même des couteaux. J’ai tout mit dans ce sac, d’ailleurs si tu en veux un sac, j’en ai pris un par personnes.

    -          Oui je veux bien, tu as mis dans chaque sac, une gourdes un couteau et des chaussures ?

    -          Oui, je suis prévoyante moi !

    -          Oh ça va ! 

    Les trois jeune femmes, se remette en route en espérant trouver une maison pour s’abriter.

    -          Regarder ! une cabane cria Nara.

    -          Chut !  pas si fort on pourrait nous entendre.

    -          Chut les murs ont des groseilles !

    -          Non … des oreilles Mandi.

    -          Ah… pardon.

    -          Dites je ne me suis pas poser la question, mais … vous pensez qu’on était allonger par terre pendant quelques heures, ou des mois, ou des semaines.

    -          Sa on le sera jamais, soupira Nara bon je vais inspecter les lieux. Rester ici !

    -          Bien.

    Après quelques minutes, Nara ramena une boite de pâté et du pain de mie.

    -          C’est tout ce que j’ai trouvé, mais on peut garder le pain de mie pour quelques jours.

    -          Ah non ! j’ai trop faim… Malo lui arracha le paquet de pain de mie et enfourna 2 tranches dans la bouche. Hmmm

    -          Fait gaffe tu risques de t’étouffer.

    Juste à ces mots, Malo commença à tousser de plus en plus fort.

    -          Mais c’est qu’elle s’étouffe vraiment cette conne. Nara se mit derrière elle et lui fit les gestes de premier secours. Mais bon sang recrache !

    Rien ne se passa au bout de quelques minutes, le corps raide de Malo tomba par terre.

    -          MALO !  cria Mandi

    -          Mandi, non… je suis désolée.

    -          Tu… pourquoi tu ne l’as pas sauver.

    -          Je ne comprends pas,  j’ai tout fait comme il fallait.

    -          Mais ce n’est pas possible ! tu sers vraiment a rien, tu as tué ma meilleurs amie !

    -          Mandi… mandi se jeta sur elle et la frappa de toute ses forces, tout en pleurant a chaude larmes. Je suis désolée…

    -          Non tu ne l’est pas ! tu ne la connaissais pas…

     

    Chapitre 1

     

    Nara et Mandi  se retournent et voient des ombres, aspirer l’âme de Malo. De longs filets noirs se dessinaient tout autour de son corps, ses ombres noires étaient en train de se nourrir d’elle. Une fois qu’ils avaient terminé, le corps de malo et les ombres disparu dans le sol.

    -ils…

    - chut, elle lui colla sa main sur sa bouche.

    Les deux femmes, rester bouche bée et ne bouger pas tant qu’elles n’étaient pas sûre que ces ombres n’avait pas disparu une bonne fois pour toute.

    -          Elles sont parties ?

    -          Oui je crois mandi…

    -          Elles sont fait quoi, au corp de Malo…

    -          Je ne sais pas, on aurait dit qu’elle se nourrissait de sa mort.

    -          Et pourquoi, elles nous ne sont pas tué ?

    -          Je … je ne sais pas Mandi.

    -          Qu’est-ce qu’on fait ?

    -          On va partir cherche un refuge et se bouger le cul, avant que ces choses reviennent.

     


    alors que pensez vous de ce premier chapitre ?

    « Chapitre 3 : le centre01 »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Avril 2015 à 16:23

    Oh vas y c'est trop de la bale !! T'assure !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :